Tribune dans Le Figaro Vox : « Police municipale de Paris : une cible désarmée ? »

Parue au Journal officiel, la loi n° 2021-646 du 25 mai 2021 pour une sécurité globale préservant les libertés a défrayé la chronique. Utilisation des drones ou « article 24 », les débats furent houleux, tant dans l’hémicycle que dans la rue.

L’intérêt de cette loi ne doit cependant pas être limité à ces deux seules dispositions. Parmi les quatre-vingts articles qui la composent, son sixième mérite qu’on s’y attarde: il est créé une police municipale à Paris.

(…)

Lire la suite sur le site du Figaro.

Sud Radio : Maxime Thiébaut revient sur le cadre légal d’usage des armes des policiers et gendarmes

Alors que la sécurité de nos forces de l’ordre est au cœur de l’actualité, je suis revenu sur Sud Radio sur le cadre légal d’usage des armes des policiers et des gendarmes. 

En raison notamment des manifestations de « policiers en colère » en 2016, le législateur était intervenu avec l’ambition de leur donner plus de prérogatives par la modification des règles d’usage des armes.

Ainsi fut codifié au code de sécurité intérieure un article L. 435-1. Il présente toutefois des apparences trompeuses dès lors qu’il est resté substantiellement proche de la légitime défense prévue à l’article 122-5 du code pénal.

Il n’a fait que concrétiser légalement les cas d’usage des armes en tout état de cause soumis au respect des conditions cumulatives d’absolue nécessité et de stricte proportionnalité, en application de l’article 2 de la CESDH et de la jurisprudence européenne.